Lynx

Les espèces de lynx (Lynx) forment un genre, de la famille des félidés et de la sous-famille des félinés. Le lynx est également nommé loup-cervier, du latin Lupus cervarius qui signifie « le loup qui attaque les cerfs ». En Scandinavie il est nommé lynx-Loup.

Description

Le lynx ressemble à un gros chat de 70 cm (pour le lynx roux ou bobcat) à 130 cm (pour le lynx d’Eurasie) avec des pattes courtes et des pieds en forme de raquettes qui lui permettent de mieux se déplacer dans la neige. Il a un poil dense, des favoris qui lui donnent un air un peu joufflu et des pinceaux noirs caractéristiques sur les oreilles. Son pelage prend des teintes très variées, du blanc-crème au brun foncé. Il peut être uni, tacheté, voire strié. Le plastron est clair, le bout de la queue noir et on peut observer une tache blanche sur l’arrière des oreilles. Sa fourrure est adaptée à l’hiver et à la neige mais pas à l’été. Le lynx vit de 10 à 20 ans selon les espèces. Il peut se reproduire dès sa deuxième année jusqu’à la fin de sa vie.

Chasse et nourriture

Le lynx est un prédateur nocturne et solitaire, actif du crépuscule au lever du soleil mais rarement observé. Il chasse principalement à l’affût. Ce n’est pas un bon coureur, mais un excellent grimpeur et nageur.
Le lynx est un carnivore peu difficile. Il chasse principalement lapins, lièvres, petits rongeurs, quelques oiseaux et écureuils, mais il peut également s’attaquer à des proies plus grandes comme le chevreuil. Cependant, lorsque ses proies de prédilection viennent à manquer, il ne dédaigne pas les petits rongeurs, insectes ou reptiles qui pourraient se présenter à lui.
Le lynx a besoin de 1 kg seulement de nourriture par jour. Il peut revenir plusieurs jours manger une grosse proie (jusqu’à 5 jours), il ne laissera que les os, les viscères, la peau et la tête.
Il a été accusé de causer d’importants dégâts sur le gros gibier (en particulier les cerfs et les chevreuils mais aussi les moutons), et fut pourchassé impitoyablement, et pratiquement exterminé en Europe occidentale. Le lynx n’attaque pas l’homme, pas même lorsque celui-ci s’approche de sa progéniture.

Territoire

Le territoire du mâle recouvre celui d’une ou plusieurs femelles. Chaque adulte a un territoire de 11 à 300 km2, selon l’abondance des proies ; lorsqu’elles sont rares le lynx doit patrouiller des zones plus vastes pour se trouver à manger.

Reproduction

Au début du printemps commence pour le lynx la saison des amours. Après une parade amoureuse de plusieurs jours, le mâle retourne à ses occupations tandis que la femelle part en quête d’un gîte pour mettre bas. Elle élève seule la portée de deux ou trois petits (jusqu’à 5) qui naissent deux mois plus tard. Ils quitteront leur mère dans le courant de leur deuxième année quelques semaines avant la naissance de la génération future.

En voie de disparition

Le lynx est un animal protégé depuis le 19 septembre 1979 (convention internationale de Berne). Il est régi par des lois strictes pour éviter les abus. Pendant longtemps le lynx a été un animal mal connu. Sa discrétion a permis la propagation de rumeurs qui lui ont causé du tort. En effet, on ne commence à bien connaître le lynx que depuis une cinquantaine d’année.