Cerf

De tout temps le cerf a eu une symbolique très forte : symbole solaire, de régénérescence, conducteur des âmes, intercesseur, … On en retrouve les traces dans un grand nombre de grottes, du paléolithique à nos jours. La plus fameuse: la grotte de Lascaux. Les cervidés sont apparus sur notre planète il y a 38 millions d’années (oligocène) en Asie. Par comparaison, l’homme est apparu il y a seulement 2 millions d’années. Ils se sont rapidement répartis sur toute la planète.

Ce sont les principaux brouteurs de l’hémisphère Nord et de l’Amérique du Sud. Leur trait caractéristique est la présence de bois chez les mâles. C’est une excroissance osseuse fourchue qui tombe tous les ans.

Habitat

Le territoire vital des cerfs est composé de forêts ayant une surface au moins égale à 1000-2000 ha, avec des fourrés et des clairières. On le trouve en plaine, en montagne jusqu’à 2500 m.

Nourriture

Les Cerfs sont des ruminants, ils mangent principalement de l’herbe. Leur appétit varie selon la durée du jour : en été : 7 à 9 kg de matière sèche, plus 2 litres d’eau par jour par fortes chaleurs. En hiver, une consommation faible car l’animal vit sur ses réserves : 2 à 3 kg de matière sèche.
Au printemps, leur quotidien est amélioré par les bourgeons, les jeunes pousses. A la saison d’été, les feuilles d’arbres et les graminées ont leur préférence. En automne, la nature a tout prévu. A cette période, ils complètent leur nourriture par des glands, faines, châtaignes… En hiver, il ne reste pas grand chose, des écorces d’arbres, des végétaux ligneux (ronce, lierre), …

Mode de vie

La vie du cerf est surtout crépusculaire. Les femelles et les jeunes de moins de 3 ans forment des hardes conduites par une vieille biche.
Les mâles forment de petits groupes moins stables. Les plus âgés sont solitaires. A la fin de l’été, les groupes de mâles se disloquent. En automne, à l’époque du rut (ou brame, en septembre-octobre) les mâles mangent à peine et s’efforcent de se constituer un harem de biches qu’ils défendent contre leurs rivaux. Les places de brame se trouvent dans de vastes clairières.
Le cerf est un bon coureur : il trotte, galope quand il fuit, saute et nage bien. Il suit des itinéraires régulièrement fréquentés. En rut, le cerf marque la végétation avec la sécrétion des larmiers (glandes pré-orbitaires). Leur vue, ouïe et odorat sont développés. Le cerf est sédentaire sauf en montagne où il descend vers les vallées en hiver. Les nouveaux bois sont entièrement dépouillés de leur velours à la fin du mois d’août.
La peau et le pelage sont imperméables, des glandes productrices de graisse enduisent le poil qui est court, clairsemé et de couleur brun-rouge en été, long, dense et de couleur brun-gris en hiver.
Ses prédateurs sont le loup et l’ours brun. Les faons et les animaux malades sont aussi la proie des lynx, des chiens errants, des renards roux et l’aigle royal.

Dimensions

Le cerf est, après l’ours le plus grand de nos animaux sauvages et certainement le plus beau. Son poids oscille entre 170 et 220 kg pour les mâles et pour les femelles entre 90 et 120 kg. Le poids définitif est atteint vers 4-5 ans chez la femelle et 6-8 ans chez le mâle. La hauteur au garrot varie de 1m à 1m10 chez la femelle pour 1m10 à 1m40 chez le mâle Les longueurs sont respectivement de 1m70 à 1m90 et 2m à 2m20.

Reproduction

C’est le mâle qui déclenche le cycle des femelles. A l’automne, le brame est poussé sur le territoire des biches, sous l’effet de la tension intérieure provoquée par la concentration maximale de testostérone.
Le rut a lieu en septembre-octobre. La gestation dure 8 mois. En mai-juin, la biche met bas un petit, rarement deux. Le faon peut marcher au bout de quelques heures. Les jeunes femelles restent souvent dans la harde maternelle, les jeunes mâles la quittent à l’automne de leur seconde année de vie.
La maturité sexuelle survient dans la 2ème ou la 3ème année de vie, mais les mâles ne s’accouplent qu’à partir de leur 4ème année.
La biche a une gestation de 8 mois, et met au monde un faon par an (fin mai). L’allaitement auprès de leur mère dure 4 mois (de juin à septembre). La maturité sexuelle d’un cerf est atteinte à 18 mois. Il peut alors être commercialisé.
A sa naissance, le cerf, appelé faon jusqu’ à l’âge de 3 mois, a un pelage clair gris-rouge tacheté de blanc et pèse 6kg environ. Cette livrée s’estompe dès le premier mois et disparaît à la mue d’automne. Puis, de 3 mois à un an, devient un hère. Le mâle est ensuite appelé daguet. Ses dagues (ses bois) poussent avec la sécrétion de testostérone. La femelle devient bichette. A l’âge de 2 ans, le mâle perd ses dagues et devient cerf.
Poussent alors ses bois avec des ramifications. Le nombre de pointes donne la carte d’identité du cerf. A 6 ans, ce nombre n’évolue plus. Mais la longueur et la grosseur des bois, oui! L’envergure du cerf augmente jusqu’à ses 10 ans, la biche jusqu’à ses 2 ans et demi. On distingue le cerf en velours quand les bois se refont, et le cerf en lambeaux lorsqu’il perd sa peau. Sa longévité atteint 10 ans dans la nature et peut atteindre 20 ans en captivité.

Voix

Pendant le rut, le cerf brame. Poursuivi par un rival, il émet des cris saccadés, brefs : aboiement (avertissement), grognements, grondements. Les jeunes lancent des cris aigus et des beuglements.